Virée parisienne bis – Paris, nous (re)voilà ! | École de vie Don Bosco

Virée parisienne bis – Paris, nous (re)voilà !

En cette matinée du jeudi 16 octobre, nous nous penchons sur la grande question de l’amitié, éclairés par la pensée d’abord d’un Cicéron et puis d’un certain Aristote. En bref : il n’est pas d’amitié authentique sans vertu… Donc si vous souhaitez faire un tri dans vos amitiés , ou simplement savoir si vous méritez le nom « ami », une seule adresse : Ethique à Nicomaque !

Après s’être fait quelques noeuds philosophiques au cerveau , direction le théâtre pour mettre en place (doucement mais sûrement!) la célèbre pièce qui devra à terme amener les jeunes de nos expériences JPJ à réfléchir sur le bonheur. En attendant, c’est à nous de nous creuser les méninges, … affaire à suivre !

S’en suit une course poursuite à Cergy pour attrapper un RER, qui finalement… ne passera pas ! Retour donc vers les voitures, et après quelques égarements dans la capitale parisienne,  nous voici arrivés rue Vaugirard pour découvrir l’association Aux captifs, la libération .

Cette association a pour vocation d’aller rencontrer des personnes de la rue, particulièrement des personnes sans domicile fixe et prostitué(e)s, pour construire une relation. A partir de cette relation peut être proposé un accompagnement global réalisé par des bénévoles et des salariés.

La rencontre se fait par des tournées-rue, des sorties et séjours en groupe, des ateliers créatifs, l’accueil et l’écoute dans les différentes antennes etc …(par ici pour plus d’infos –> http://www.captifs.fr/ )

Nous sommes acueillis plus précisément à Valgiros, un centre d’hébergement de stabilisation créé par l’association. Le principe : des appartements de 8 résidents, 5 anciens SDF et 3 bénévoles qui partagent une vie communautaire.

Pendant la journée, les benévoles ont leur activité professionnelle et les résidents, aidés par des travailleurs sociaux, construisent un projet d ‘avenir. Tout ce petit monde se retrouvent le soir et le week-end pour partager le repas, participer au ménage, regarder un film ou faire un jeu … bref la vie quotidienne !

( « A Valgiros, comme dans toute famille, on partage tout…même les microbes! » une résidente )

Des activités sont proposées certains week-end : cinéma, théâtre, balades, jardinages .. et à l’occasion, certains se retrouvent pour un partage biblique ou un temps de prière.

Donc avis aux audacieux : si tu as entre 16 et 25 ans , si tu as soif de rencontres fortes, que ton quotidien pépère t’ennuie, tu sais à quelle porte aller  frapper !

Après le passage du directeur général venu compléter la présentation de l’assocation, nous voici repartis dans Paris, destination Saint Louis d’Antin pour une messe suivie de la veillée de prière pour la vie.

Finalement, en sortant de l’adoration, nous sommes partis remplir nos estomacs au mcdo du coin..nettement moins poétique! avant de faire route dans la nuit vers l’école pour un dodo bien mérité!

Aude