Don Bosco et l’École de Vie | École de vie Don Bosco

Don Bosco et l’École de Vie

L'établissement -- Don Bosco et l'école de vie

 

Saint Jean Bosco ou Don Bosco (né le 16 août 1815 à Castelnuovo d’Asti – mort le 31 janvier 1888 à Turin) est un prêtre italien qui a voué sa vie à l’éducation des jeunes et qui a fondé en 1854 la Société de Saint-François de Sales plus connue sous le nom de Congrégation des salésiens. L’Église catholique l’a déclaré saint en 1934, sous le nom de saint Jean Bosco. Il est fêté le 31 janvier. Jean-Paul II l’a proclamé « père et maître de la jeunesse ».
Aujourd’hui la famille salésienne est répandue dans 120 pays.

L’École de Vie a pris le nom de Don Bosco car son projet pédagogique est inspiré par lui.  L’éducateur, selon Don Bosco, aide, soutient, guide, conseille, en un mot rend heureux. Il éduque le jeune avec bonté et douceur. C’est une pédagogie de la réussite.

Jean Bosco a un fort tempérament, vif et têtu : il va jusqu’au bout d’une idée inspirée. Il est un prêtre de projet ; il fonde d’abord un groupe d’amis « la Société de la Joie » pour lire et débattre ; il fonde plus tard trois groupes religieux : les prêtres, les sœurs, les coopérateurs salésiens.
L’École de Vie Don Bosco s’inspire de cette vertu de force qui permet de mener à bien un projet de vie généreux.

Don Bosco à la suite de ses visites fréquentes à la prison, remplie de jeunes, organise une journée à la campagne, pour faire vivre aux prisonniers quelques heures de liberté : il n’en manque pas un seul à l’appel le soir venu quand il faut rentrer à la prison. Promesse tenue par les jeunes.
L’École de Vie Don Bosco est un lieu de confiance en la parole éclairée du jeune, en sa volonté de progresser et de s’inspirer de modèles. L’éducation se vit comme une alliance respectueuse et libre. On bâtit avec le jeune, pas à sa place.

Au milieu du XIXe siècle, l’Italie n’existe pas encore, c’est une mosaïque d’États ; c’est la crise économique causée par la révolution industrielle ; pauvreté extrême, aucun droit pour les démunis, migrations massives vers les villes, formation humaine et chrétienne inexistantes.
L’École de Vie Don Bosco, refusant de gémir sur le monde qui se transforme rapidement, veut annoncer aux jeunes générations l’Évangile de la Joie et met tout son cœur à développer une culture de vie chez les jeunes pour qu’ils soient concrètement attentifs au respect de tout autre, à la protection des plus petits, au service des pauvretés en tout genre, à l’intercession pour ceux qui souffrent.
L’École est attentive à des loisirs sains et à l’éloignement des dépendances (écrans, alcool, portables).

Don Bosco est l’humble serviteur du Pape ; l’eucharistie et la réconciliation sont présentées par lui aux enfants comme le remède à la sainteté ; Marie Auxiliatrice est mère par excellence. Elle est priée et vue en songe à plusieurs reprises en bergère de troupeau. « C’est elle qui a tout fait » dit le saint vers la fin de sa vie.
L’École de Vie Don Bosco apprend de Marie les qualités d’un disciple du Christ : action, silence, sens du don et du sacrifice, attention à l’autre, contemplation ; ce vers quoi tendent les étudiants, par ce face à face quotidien avec le Christ.

Agenda

23 et 24 septembre 2017
Week-end Anciens et amis

4 et 5 novembre 2017
Week-end Anciens, amis et « Test 48h »

2 et 3 décembre 2017
Week-end Don Bosco pour les promos 15, 16, 17, 18 et leurs amis – « Test 48h »

> Voir tout l'agenda

École de Vie Don Bosco - Le blog