Légendaires JPJ ! | École de vie Don Bosco

Légendaires JPJ !

Chers lecteurs,

Après une semaine intense de préparation JPJ, le jour J arrive enfin !
Nous avons profité du dernier jour de pause pour, d’abord se reposer afin d’être en pleine forme, puis dans un second temps, terminer les derniers détails pour le lendemain.

Le jour J met du temps à se lever, la brume est bien présente.

Pour bien commencer la journée, nous nous retrouvons pour la messe à 7h 45 : « Ite missa est ». C’est partie pour deux jours de mission, deux jours d’aventure, deux jours de joie pour montrer aux jeunes l’importance de la vérité, de l’engagement mais surtout de la joie !

Bref « N’ayez pas peur ! »

Derniers préparatifs de dernière minute ou encore dernière répétition pour la louange… Et voilà, le téléphone sonne ; ils sont là ! Sur le chemin pour aller accueillir  les jeunes, petit chant à l’Esprit Saint oblige. 64 jeunes descendent du car.

Un peu impressionnés par ce face à face, personne n’ose bouger. Finalement, Blandine se lance, et tout le monde la suit. Nous accueillons les jeunes à travers des cafés et des gâteaux, puis tranquillement ils s’installent. Le Père dit un mot d’accueil. Puis, par deux, nous prenons des groupes de huit élèves pour leur parler de la joie. Pendant ce temps-là, le Père parle, à trente élèves, de la vérité. Puis à 11h 15, nous changeons les groupes. Durant le temps de partage, nous avons beaucoup parlé avec les jeunes sur la JOIE. Bilan de l’histoire, la joie est enracinée en nous, nous devons la cultiver. Malgré les difficultés, la joie persiste. Mais le plus important reste le fait de ne pas garder cette joie pour nous, mais de la partager grâce aux rires, aux sourires… !

Bref, n’ayez pas peur d’être dans la joie.

Après ces échanges, petit temps libre avant la louange. 12H 15, nous nous retrouvons à soixante-dix pour louer Notre Seigneur. Soixante-dix jeunes, catho ou pas, qui se lèvent et chantent à pleine voix les louanges de Notre Dieu, au son du piano, des guitares et du cajon. Vingt minutes de remerciements et de prières.

Il est maintenant l’heure de déjeuner. Nous devons chacun, nous installer à une table pour parler avec les jeunes. Le sujet principal  reste notre année à l’École de Vie : « Vous avez le droit à vos portables ? », « C’est strict ? », « On prie beaucoup ? »… Nous répondons à leurs questions, une à une, puis les discussions s’enchaînent. Merci Pascal pour les sandwichs !

Nous avons 45mn de pause. Nous profitons de ce temps pour installer deux-trois choses puis continuer notre mission JPJ autour du baby-foot, de jeux de cartes, du piano, des boucs.

Il est 14h. Les jeunes s’installent pour une conférence par le Père sur les addictions. Bilan « l’addiction, c’est mal », lorsque, d’un coup les lumières s’éteignent, une musique retentit, nous voilà à Château Boyard. À travers différentes épreuves sur le thème de l’Aventure, nous récoltons des clés pour ouvrir le mystérieux coffre. L’ambiance et la tension sont à leurs combles. Les épreuves, les rires et les cries s’enchaînent. Nous nous retrouvons tous pour découvrir l’équipe gagnante.
Ils ont quinze minutes pour se défouler.

Pendant ce temps-là, nous préparons notre pièce de théâtre. La pression monte, les rideaux se ferment, les jeunes s’installent. C’est parti pour trente minutes de spectacle, trente minutes de rire, trente minutes d’émotions. Le chant final, et un, puis deux puis un tonnerre d’applaudissements. Nous avons réussi ! Le soulagement se fait sentir. Chaque visage est rayonnant, nous avons gagné.

Par équipe, nous faisons un petit bilan. Ces jeunes nous quittent avec tristesse, sous un  » holà joyeux « . Joie, joie, joie et encore joie… Voilà ce qu’on pouvait lire sur leurs visages, sur nos visages. Non ils n’allaient pas visiter un château ou bien encore des bonnes sœurs, comme ils le croyaient au départ. Ils ont justes vécu une journée où la joie était abondante, pour se lancer dans une « nouvelle » vie.
La fatigue se fait sentir, nous mettons nos ressentis et le bilan de la journée en commun et là, surprise, Véronique nous invite tous au McDo. C’est dans la joie et la bonne humeur que nous rentrons le ventre plein à Trie-Château, nos ballons à la main.

Le réveil sonne, et  c’est pour nous une deuxième journée similaire, avec des jeunes différents. Une petite messe pour se mettre en forme et nous revoilà partis dans l’aventure avec plus d’assurance. La journée se déroule au mieux. Nous pouvons être  fiers de nous.

Mais à peine le  porte du car fermé nous sautons dans la voiture pour attraper le train de dix-sept heures à Trie-Château.
Et voilà trois jours de repos bien mérités !

Conclusion des journées : joie, vérité, aventure, engagement… lancez-vous !

IMG-20181215-WA0013