La session icône 2018 | École de vie Don Bosco

La session icône 2018

Comme tous les ans, la session icône a démarré sous la direction bienveillante de Stéphanie d’Espies venue nous apporter ses connaissances et tout le matériel dont nous avions besoin pour écrire notre icône (parce que OUI on dit ECRIRE une icône et non pas dessiner ou faire une icône).Alors préparez vos pinceaux, jaunes d’œuf et pigments, en route vers la sainteté ! ou presque !

Reportage en photos ….

Nous commençons par réciter la prière que voici :

 » Toi, Maître divin de tout ce qui existe,
Eclaire et dirige l’âme, le cœur et l’esprit de ton serviteur,
Conduis ses mains afin qu’il puisse représenter dignement et parfaitement ton image,
celle de ta Sainte Mère, et celle de tous les Saints,
pour la gloire, la joie et l’embellissement de ta Sainte Eglise.  »

Pas le temps de méditer, à nos planches pour les poncer !

poncagePuis, nous enduisons le calque du dessin de notre icône avec du pigment
et le repassons au stylo sur la planche maintenant bien lisse.

Voilà le résultat !

résultat

 

 

 

 

 

Nous passons de la colle à lapin sur l’auréole puis l’assiette (un mélange d’argile et de sang de bœuf) qui seront le support des feuilles d’or et permettront leur adhésion.
Quand le mélange est sec, nous ponçons l’auréole en rayon.

Le moment fatidique arrive : la pose des feuilles d’or !

Nous déposons des gouttes d’eau et appliquons DELICATEMENT les feuilles d’or. C’est un travail très minutieux qui fait perdre patience à quelque uns … Les agacements sont perceptibles mais la douce musique grégorienne qui nous accompagne durant cette session apaise les esprits et nous fait reprendre dans le calme.

or

 

Jour 2 :

Après avoir corrigé quelques petits trous et détails disgracieux des feuilles d’or, nous pouvons commencer les pigments !

Tous en cuisine pour préparer la texture que l’on appelle médium et qui sera mélangé avec les pigments.

Recette du médium : 1 jaune d’œuf / ½ coquille de vinaigre blanc / 2 ½ coquille d’eau

Une bonne odeur vous imaginez va nous suivre durant toute la session … elle « tape sur le système » de certains …  plane dans la cuisine, mais le médium est prêt !

Retour en salle de cours. Pour protéger levkras (le blanc), on met un mélange à part égale de jaune d’œuf (le médium) et d’eau sur toute l’icône sauf sur l’or.

Allez, nous nous lançons dans les pigments ! Nous mélangeons notre médium/jaune d’œuf avec des pigments et de l’eau. Nous commençons par une première couche sombre car dans la technique russe que nous apprend Stéphanie d’Espies, c’est pour aller des ténèbres à la lumière, donc du plus sombre au plus clair par les différentes couches que nous superposons.

foncé

Jour 3 :

Nous redisons  tous la prière de l’iconographe, on passe un coup de mélange médium et de l’eau pour nourrir l’icône, petites retouches sur nos auréoles dorées et on attaque les plis !
Nous faisons les plis des vêtements drapant la Vierge et Jésus afin qu’ils ressortent sous les couches de pigments.

L’après-midi, nous attaquons le visage ! Grand moment silencieux dans la salle, la concentration est à son comble …

Comparaison de Vierge : Fous rires dans la salle, je crois que nous sommes un peu tous sous pression, la décompression est nécessaire !

Les plis se perfectionnent petit à petit….

plis

Jour 4 :

Prière, coup de médium et eau sur nos icônes et c’est parti !

Certains retravaillent encore leurs plis, d’autres leur visage …

Précision et concentration sont au rendez-vous. Nous sommes tellement sous tension qu’un rien nous faire partir en fou rire ….

Certains avancent bien, d’autres trouvent qu’ils restent statiques … Mais peu à peu l’icône prend forme, révèle sa beauté et nous révèle à nous-même.

visages

Jour 5 :

Stress pour tout le monde ! Va-t-on arriver à finir notre icône à temps ? Dès 9h, nous sommes tous au taquet, pinceaux et pigments en main, nous perfectionnons certains détails, travaillons sur la rigueur de nos traits et dessinons le visage qui se définit petit à petit …

Grande étape : le fond de notre icône ! Certains penchent pour un fond orange avec un cadre bleu tandis que d’autres préfèrent un fond ocre et un cadre vert.

Petites finitions : nous entourons notre auréole d’un trait rouge à l’aide du capalex qui permet de fixer le pigment sur l’or et de rendre physiquement divine la vierge de notre icône.

Y’a plus qu’à faire les écritures entourant la Vierge et l’enfant Jésus et ce sera parfait !

fond 1

Jour 6 :

C’est la fin de la session icône ! Certains perfectionnent des détails, le contour, d’autres sont encore à la bourre et stressent de ne pas pouvoir finir à temps … Heureusement que le positivisme (et les mains expertes) de Madame d’Espies sont là pour nous aider et nous rassurer.

fond 2

Voilà le résultat ! Nous achevons cette session fatigués par beaucoup de concentration et très heureux ! Nos icônes sont terminées ! Enfin pas complètement car nous devons encore les faire sécher deux mois pour ensuite les vernir  afin de les protéger.
Il ne restera plus qu’à les bénir et à prier devant !

les 8 3

Marie Hermine