Blog | École de vie Don Bosco

Parcoursup, relecture de vie et intoxication alimentaire!

Bonjour à tous,
Voilà quelques nouvelles qui nous viennent tout droit de Trie-Château.
Une fois de plus nous avons passé une semaine pleine de vie.

Joyeuse fête de la Saint Jean Bosco

Rencontres et échanges

Ce Dimanche, nous avons eu la chance de pouvoir vivre la fête du saint patron de l’école de vie avec les anciens et certains proches (en nombre très restreint).

Préparation de l’avenir

Après ce weekend très enrichissant mais peu reposant, nous avons eu la joie d’accueillir Georges (celui-là même qui nous fit les cours d’écoute active, d’animation de réunion et ceux de préventions sur les dangers de l’alcool) pour trois jours de cours intenses sur les CV, lettres de motivations et entretiens d’embauches. Un séjour qui fut, comme vous l’imaginez vécu avec un peu de pression et beaucoup d’appréhension pour notre futur. Malgré un début difficile nous avons relevé nos manches ; et c’est, rassurés pour notre parcours professionnel, que Georges a pu s’enfuir retrouver les siens.

Début des journées JPJ !

C’est la rentrée et nous voilà repartis pour une nouvelle année pleine d’enrichissement et d’aventure. La relance fut rapide avec dès le lundi 4 une journée sur la théologie morale. Puis il a fallu finaliser les JPJ car les jeunes venaient pour le 11 et 12 janvier ; nous dûmes donc finir la pièce de théâtre, réviser les ateliers, organiser le temps de prière, le grand jeu, et bien sûr finaliser le programme complet de la journée. Nous fûmes coupés dans nos préparatifs par deux jours durant lesquels nous étudiâmes l’économie sous la tutelle de Damien Liégeois qui vint de Monaco rien que pour nous.

Ô Maman…

 

                                                                                                                                              Domaine Ste Marguerite

                                                                                                                                  14/12/2020

Ô Marie, ô maman,

 

Si je t’écris cette petite lettre, ce n’est pas parce que j’ai grand-chose à te dire, tu sais… C’est plutôt ma manière de te rendre présente à moi, ma manière de te prier, ou tout simplement ma manière à moi de te dire que je t’aime.